Voici une courte liste qui regroupe les plus belles oeuvres sacrées. Retrouvez plus bas un texte descriptif des quelques chef-d'oeuvres qu'il faut impérativement connaître !

Allegri
- Miserere *****
Bach
- Cantate ; Jesus que ma joie demeure ****
- Passion selon St Matthieu :
     - Ouverture *****
     - Ayez pitié, Seigneur *****
     - Chorus final *****
- Passion selon St Jean :
     - Ouverture *****
     - Es ist vollbracht *****
     - Ruht wohl, ihr heilgen Gebeine *****
- Magnificat :
     - Quia respexit humilitatem *****
- Messe en si BWV 232 (Agnus dei) *****
Beethoven
- Missa Solemnis (Sanctus & Agnus Dei) ****
Brahms
- Un Requiem allemand (2e passage surtout) *****
Bruckner
- Te Deum ****
Faure
- Requiem *****
- Cantique de Jean Racine, op.11 ****
Gounod
- Ave Maria ****
- Requiem ***
Handel
- The Messiah :
    - For unto us a Child is born ***
    - Comfort ye, my people ****
    - Chorus Halelulia ****
Haydn
- Stabat Mater : Videt suum dulcem natum ****
- Messe Nelson ; ouverture ****
Mahler
(- Symphonie n°2 « la résurrection » ; Urlicht *****)
Mozart
- Requiem (Introit, Dies irae, Confutatis, Lacrimosa...) *****
- Ave Verum Corpus ****
- Laudate Dominum ****
- Davidde Petinente ; Se vuoi ****
- Kyrie KV341 en ré mineur *****
Pergolesi
- Stabat Mater *****
Schubert
- Ave Maria *****
- Messe n°6 D950 en mi mineur (Kyrie & Gloria) *****
Verdi
- Requiem (Introit & dies irae) *****
Vivaldi
- Gloria (Gloria in Excelsis Deo, Et in terra pax) ****


La musique sacrée est sans doute le genre qui a le plus marqué l'histoire musicale, tant les émotions transmises par la puissance vocale et orchestrale peuvent être intenses et bouleversantes. Dans la liste ci-dessus, les grands incontouranables sont les Passions et la Messe en si BWV 232 de Bach, le Requiem allemand de Brahms, le Requiem de Fauré, le Requiem de Mozart ainsi que son Kyrie KV341, Stabat Mater de Pergolesi, la Messe D950 de Schubert sans oublier le Requiem de Verdi :

BACH :
Si vous aimez la musique sacrée, il faut commencer par écouter les oeuvres religieuses de Bach qui sont une grande réference. Tout d'abord, la Passion selon St Jean, qui possède une grande richesse du point de vue instrumental et vocal : l'Ouverture est grandiose avec de puissantes dissonnances et une montée en intensité vraiment angoissante ! Cette Passion contient aussi de magnifiques "aria" comme Es ist vollbracht, une très belle page musicale. Enfin, le chorus final Ruht wohl traduit le repos éternel dans une belle mélodie très recherchée.
La Passion selon St Matthieu est à découvrir après l'autre, pour respecter la chronologie dans l'oeuvre de Bach. Cette Passion est bien plus longue et recèle de passages bouleversants d'émotions. L'Ouverture annonce la couleur et la richesse de l'oeuvre dans une puissante trame sonore. L'aria Ayez Pitié, Seigneur est une des mélodies les plus tristes de Bach et une des plus poignantes. Le Chorus final mérite de grands éloges avec un thème qui demande à être interprêté avec toute la puissance orchestrale et vocale des choristes et des musiciens. Bouleversant !
Je pense que pour se donner une dernière idée du formidable talent de Bach à émouvoir, il ne faut pas passer à côté de la Messe en si qui constitue une synthèse de toute la variété de la musique du compositeur. L'Agnus dei est sans doute le plus beau extrait de l'oeuvre ; la voix de l'alto est magique lorsqu'il interprête la mélodie boulevsante.

BRAHMS :
Passons à Brahms dont le Requiem allemand compte parmi les chef-d'oeuvres les plus aboutis, un monument de la musique sacrée allemande avec les Passions de Bach. C'est surtout la très grande richesse orchestrale, la profondeur des accords et la puissance exigée par les choeurs qui font la beauté de l'oeuvre. Le deuxième passage s'appuye sur ces caractéristiques tout en exploitant un thème vraiment grandiose ; au final, cela donne une musique qui atteint les limites de possibilité d'un mélange vocal et orchestral...

FAURE :
Gabriel Fauré a composé son Requiem suivant des caractéristiques qui recherchent au contraire de Brahms, la pureté, la douceur, le rêve et la légereté. Cela donne de magnifiques passages paradisiques comme Pie Jesu, Libera me ou In Paradisum. L'oeuvre entière est très agréable à écouter.

MOZART :
Mozart, avec son Requiem, a quelque peu révolutionné la musique sacrée. Ce chef-d'oeuvre apporte en effet une dimension nouvelle à l'impact émotionnel en jouant avec les contrastes de dynamique notamment : ce sont des émotions nouvelles que l'on ressent en écoutant le style poignant, épique et surtout bouleversant de l'oeuvre. Dies irae, Confutatis, Lacrymosa sont certainement les plus beaux passages. Le Kyrie KV341 est du même registre que le Requiem.

PERGOLESI :
Pergolesi a sans doute composé le Stabat Mater le plus poignant et le plus bouleversant. C'est un chef-d'oeuvre du genre à découvrir au plus vite.

SCHUBERT :
Il faut aussi évoquer la grandeur de la Messe D950 de Franz Schubert. Le « Dieu de la mélodie » s'exprime encore une fois avec splendeur grâce à son talent qui lui est propre de toujours trouver des thèmes appropriés aux genres qu'il compose. Ici, les thèmes du Kyrie et du Gloria sont magnifiques.

VERDI :
Verdi a montré qu'il pouvait écrire des choses terriblement bouleversantes comme en témoigne l'Introit de son Requiem qui constitue un contraste très net avec le très puissant Dies irae, peut-être le "dies irae" (Jour de colère) le plus réussi de toute l'histoire du classique.




[Page d'accueil] / [Première page] / [Contactez-moi]
[Compositeurs] / [Baroque] / [Classique] / [Romantique] / [Midithèque] / [Liens]




Participez à mon sondage !
Quels sont, dans l'ordre, vos 5 compositeurs préferés ?
(un minimum de trois est aussi possible)

Envoyez moi simplement un courrier en répondant à cette question. Je pense que c'est un sondage très intéressant, n'hésitez surtout pas à me consacrer une petite minute de votre temps ;o) !

Résultats et détails